Message:Les femmes-Mères de la Bible et Nous

0

LES FEMMES-MÈRES DE LA BIBLE ET NOUS.

    LES MÈRES QUI ABANDONNENT LEURS ENFANTS: « Les Mères toxiques ».

Esaie 45:9 :une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles?

Il y a des événements qui étonnent, ceux qui choquent et ceux qui scandalisent. Abandonner un enfant, c’est tout à la fois.

L’attachement d’une mère à son enfant est une affaire chimique car contrôlée par les hormones. Dès que la femme tombe enceinte, son cerveau relâche l’oxytocine, qu’on appelle l’hormone de l’amour, de l’attachement, de la tendresse, de la fidélité ou de la maternité. Plus la grossesse va vers son terme plus l’hormone coule à flot, c’est comme l’amour qui coulent dans les veines pour préparer le premier coup d’œil mère-enfant. C’est elle qui fait couler le sein, c’est elle qui facilite le travail de l’accouchement, elle place une mère dans l’euphorie à la vue de son enfant et cela devait les accompagner toute la vie.

Étant ainsi la 1re connexion amoureuse de l’enfant, l’abandonner, est loin d’être un scandale.
Il arrive évidemment des circonstances dont on est pas responsable, qui imposent la séparation, mais, quitter pour des raisons non validées par la bonne conscience, c’est pêcher contre Dieu, contre l’homme et contre la nature même.

Choisis d’être là pour tes enfants.
On ne perd pas un enfant de regard. Marie l’a fait pendant le voyage pour Jérusalem, elle a perdu le sauveur de l’humanité dans la foule. Luc2:41-26. Scandaleux!

Tant que tu seras en vie, ne choisis pas de placer ton enfant dans un orphelinat forcé. Ni à cause de ton plaisir, des multiples travaux et occupations, des déceptions et coups, …..même à distance, ne tourne pas le dos à l’enfant.
Agar s’était retrouvée seule dans le désert avec un enfant que le père a renvoyé. Elle n’avait plus de provision pour lui, la mort était certaine. Face à cette circonstance, elle choisit de déposer l’enfant sous un arbre en disant: « je ne veux pas voir mon enfant mourir ». Elle s’éloigna, mais s’assit VIS-À-VIS de lui. Elle pleurait, l’enfant aussi pleurait. Genèse 21:14-19 mais quand l’ange parle du ciel, il ne parle que des cris de pleures de l’enfant qui sont montés au ciel.

L’ange lui dit LEVES-TOI, PRENDS L’ENFANT, SAISIS-LE DE TA MAIN. Dieu ouvrit les yeux à la mère, elle vit l’eau, puisa et donna à l’enfant.

Tu es dans une situation désespérée comme Agar. Seule avec un enfant abandonné, tu es sous une pression impossible… Dieu voit et entend tes cris. Mais ce qu’il te recommande c’est de te lever de ton désespoir, prends courage, aime ton enfant, saisis le par la main car c’est à toi que Dieu a remis le bâton de conduite de sa vie. C’est à toi que Dieu ouvrira les yeux pour voir la source d’eau pour le sauver de la mort, c’est par toi que Dieu donnera la solution à son problème.

OÙ AS-TU LAISSÉ TON ENFANT? SOUS UN ARBRE? DIEU TE DEMANDE DE L’AVOIR ENTRE TES BRAS. S’IL EST LOIN, RESTES DU MOINS VIS-À-VIS DE LUI.

Ses cris de douleur monteront plus vite que les tiens au ciel. Fais attention que ils ne soient pas des accusations contre toi.

Maman Bénie t’aime et t’avertit.

Bénédicte Ngongo Baraka

« Carrefour des femmes »

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!