Instructions aux filles:Michelle Obama lance son plan d’action

0

L’instruction pour les Filles surtout en Afrique consolidera la parité!

Michelle Obama lance un plan d’action que nous nous félicitons surtout pour les filles de l’Afrique!

Au Liberia, Michelle Obama veut promouvoir l’éducation des filles

(RFI)-Michelle Obama était en visite au Liberia le 26 juin. L’épouse du président américain est en tournée pour promouvoir son programme « Let Girls Learn » (« laissez les filles apprendre »). Une initiative destinée à agir en faveur de la scolarisation des filles. Aujourd’hui, 62 millions d’entre elles à travers le monde sont déscolarisées. Après le Cap-Vert, la Première dame des Etats-Unis était donc au Liberia, à l’heure où le pays se remet lentement d’une terrible épidémie d’Ebola, une crise qui avait mis à terre un système scolaire déjà très fragile.

Le Liberia fait partie des très mauvais élèves en matière de scolarisation des filles. Un rapport publié en mars par l’Unesco a montré par exemple qu’en 2014, 63% des jeunes filles en âge d’aller en primaire n’étaient pas scolarisées, mettant le pays à l’avant-dernière place du classement mondial, derrière le Soudan du Sud.

Cette fragilité du système scolaire héritée de la guerre civile a été accentuée par Ebola. A cause de l’épidémie, les 5 000 écoles du Libéria avaient notamment fermé pendant sept mois. Mais aujourd’hui, la situation est complètement différente. L’école NV Massaquoï de Monrovia, la capitale, compte 1 130 élèves dont une majorité de filles.

Ebola : un mauvais souvenir

« Depuis la fin de la crise, il y a eu beaucoup de progrès, déclare Blamo MBlamo, le vice-président des affaires étudiantes, qui se dit très satisfait. Les élèves avaient hâte de revenir. Le gouvernement a fait des efforts et grâce à l’aide de donateurs, il a notamment lancé un programme pour améliorer l’assiduité des filles ».

Dans son école, une ONG partenaire va prendre le relais et assurer le suivi de ce projet. « Donc les filles sont sans cesse encouragées à revenir, poursuit Blamo MBlamo. J’espère que la visite de Michelle Obama aidera le mouvement. En tout cas, aujourd’hui, je suis très heureux de voir cela ».

En juillet 2013, NV Massaquoi avait été transformée en centre d’isolement pour malades. Le site avait alors été attaqué par des riverains armés, entraînant la mise en quarantaine de tout le quartier et des émeutes. Pour Blamo MBlamo, cette époque n’est aujourd’hui plus qu’un mauvais souvenir.

Après le Liberia, Michelle Obama poursuivra les 27 et 28 juin au Maroc avant de se rendre en Espagne, dernière étape de sa tournée.

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!