CHAN 2016:Les Leopards qualifiés champions d’Afrique!

0

Les Léopards champions d’Afrique, le lundi est déclaré chômé et payé en RDC

Les Léopards, champions d'Afrique

La République démocratique du Congo vient de se hisser, pour la troisième fois de l’histoire, au sommet du football africain, après 1968 et 1974 en Coupe d’Afrique des Nations. Les Léopards ont remporté la première édition du championnat d’Afrique des Nations, CHAN en sigle, après avoir battu en finale le Ghana sur le score de 2 buts à 0. Cette compétition est réservée aux joueurs évoluant dans leur pays, rappelle radiookapi.net

Le sacre congolais intervient après 35 ans, il faut le dire. Bien entendu, c’était l’effervescence totale juste après le dernier coup de sifflet de l’arbitre marquant la fin du match.

Dans la capitale congolaise, comme dans les autres villes du pays, l’euphorie était à son comble. A Kinshasa, dans la commune de Limete, beaucoup de Congolais sont sortis dans la rue, sans attendre la remise du trophée, afin de manifester leur joie. Des bouteilles volaient en éclats, des Klaxons retentissaient de partout. A Lubumbashi comme à Goma aussi, c’était une ambiance de carnaval dans les rues ce dimanche.

La même ambiance a régné dans les studios de radio okapi ce dimanche à l’annonce de la victoire des Léopards. Pour les femmes journalistes, elles ne pouvaient rêver meilleur cadeau en cette journée internationale de la femme.

La réaction du chef de l’Etat ne s’est pas fait attendre. Par la bouche du porte-parole du gouvernement, Joseph Kabila a déclaré la journée de ce lundi 9 mars chomée et payée sur toute l’étendue du territoire national.

Un extrait de la lettre du président de la République lue par Lambert Mende : « Vous êtes nos vaillants soldats en temps de paix. Vous avez séché des larmes de notre peuple. Vous avez conjuré le sort du pessimisme. Recevez la gratitude et les hommages de notre peuple en cette journée mémorable du 8 mars 2009 où nous magnifions et célébrons la maman congolaise. Afin de permettre à notre peuple de bien communier à cette victoire historique, 35 ans après le dernier sacre des Léopards de 1974, la journée de lundi 09 mars 2009 est déclarée chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national. »

Les Léopards : un beau parcours qui aboutit à la victoire pour la RDC

Apres les trente premières minutes dominées par les Léopards, Antwi Yaw a vu son but refusé par l’arbitre ivoirien Désiré Doue Nomandiez pour hors-jeu à la 35e minute. Les neuf minutes de la fin de la première période étaient marquées par des arrêtés des deux cotés.

Au retour des vestiaires, le capitaine des Léopards, Lofo Bongeli, dans une passe millimétrée à partir de l’angle du corner, sert Alain Kaluyituka qui venait en trombe au niveau du deuxième poteau, et qui marque d’une tête piquée le premier but de la tête à la 46e minute.

A la 70e minute, le coach ghanéen Milovan Rajevac sentant le danger, fait monter Coffie à la place d’Antwi Yaw. 3 minutes après, dans une contre attaque, Bedi Mbenza, dans le couloir droit, fait un appel de balle. Le centre de Lofo Bongeli de la gauche arrive au niveau de Bedi Mbenza qui ne panique pas devant le gardien Mc Carthy. D’un tir croisé au second poteau, le joueur de TP Mazembe réussit à tromper le gardien ghanéen à la 76e minute. 2-0 pour la RDC

A la 87e minute, un supporter ghanéen entre sur l’air de jeu du stade Houphouët Boigny d’Abidjan et remet le drapeau de son pays à Trésor Mputu. Match arrêté. Profitant de cet arrêt, l’entraîneur Santos Muntubile a procédé à l’unique changement du match (Mvete Luyeye pour Salakiaku).

Comme en 1968 lors de la CAN en Ethiopie, la RDC remporte le titre africain face au Ghana.

Une victoire significative pour les Congolais

Le parcours de l’équipe nationale de la RDC dans le championnat d’Afrique des Nations, CHAN, qui s’est soldée par une victoire, a apporté un réconfort moral aux sportifs congolais, déçus après l’élimination des Léopards à la coupe d’Afrique des Nations et mondial 2010. Une victoire historique pour les Congolais qui arrive 35 ans après le sacre de 1914 face à la Zambie.

Répétition de l’histoire après la canne de 1968 contre le Ghana à Addis Abeba en Ethiopie. Bien plus encore, on y trouve un entraîneur congolais, premier détenteur d’un contrat en bonne et due forme.

En plus du trophée du vainqueur, Santsos Mutubile peut être fier de ses hommes. Les joueurs de la RDC rentrent au pays avec une moisson importante de récompense. Ils prennent non seulement la coupe du fair play, mais aussi la palme du meilleur joueur accordé à Trésor Mputu.

Quatre autres Congolais voient leurs noms repris sur la liste des 11 types. Bokese Gladys, parmi les meilleurs défenseurs, Miao Pamphile, Elofo Serge, meilleurs milieux de terrain, et Trésor Mputu Mabi, comme meilleur attaquant cette fois ci. Santos Mutubila et ses poulains rentrent à Kinshasa mardi via Goma, où se trouvent le chef de l’Etat congolais et tout son gouvernement.

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!