Allemagne:Crise des Migrants, Edmund Stoiber face à Angela Merkel

0

CRISE DES MIGRANTS EN ALLEMAGNE

CRISE DES MIGRANTS EN ALLEMAGNE 3

Angela Merkel a deux mois pour résoudre la crise des migrants. Un des plus anciens hommes d’état de l’Allemagne a mis fin à des années de silence politique pour mettre en garde la chancelière allemande qu’elle doit maitriser la crise de l’immigration, et le faire bientôt.

Par Richard Palmer- Le 22 janvier 2016

La Chancelière de l’Allemagne, Angela Merkel, a jusqu’à la fin du mois de mars pour changer d’avis sur l’approche de la nation envers les réfugiés ou son poste comme chancelière pourrait être menacé, selon un des principaux hommes d’état de l’Allemagne. « Angela Merkel doit maintenant changer sa position ; Sinon il y aura des conséquences désastreuses pour l’Allemagne et l’Europe, » a-t-il dit.

L’ancien premier ministre bavarois, Edmund Stoiber, a déjà été un prétendant à la chancellerie et est toujours une force puissante dans le parti-frère d’Angela Merkel, l’Union Sociale Chrétienne.  Depuis sa retraite de la politique de première ligne en 2007, il s’est généralement abstenu de faire des observations sur les questions politiques, mais maintenant, il est désireux de parler à la presse.

Dans une entrevue avec Süddeutsche Zeitung, Edmund Stoiber a lancé une vaste critique sur la manière dont l’Allemagne a géré la crise des réfugiés. Le magazine a intitulé son article sur l’entrevue « Les marionnettes entrent dans le stade ».

« Edmund Stoiber continue à jouer un rôle de premier plan dans le parti de l’Union Sociale Chrétienne », signalent-ils. « En particulier dans le différend sur la politique des réfugiés ; Edmund Stoiber a tiré les ficelles depuis le tout début. »

Edmund Stoiber a averti que si Angela Merkel « ne change pas d’idée, les électeurs donneront leur réponse lors des élections du printemps ».

« Et, après ces élections, le monde en Allemagne sera différent » a-t-il dit.

Si Angela Merkel s’en tient à son discours actuel, Edmund Stoiber a déclaré que l’Union Sociale Chrétienne doit travailler contre Angela Merkel au sein de son propre parti, l’Union Démocrate Chrétienne.  Cela signifierait travailler « contre la volonté de la chancelière », a-t-il dit.  Il a esquivé toutes les questions sur la question de savoir si cela signifiait d’enlever Angela Merkel de la chancellerie, mais, il a laissé la menace en suspend.

Edmund Stoiber veut gérer la crise des réfugiés très différemment.  Le Süddeutsche Zeitung résume sa position :

« Edmund Stoiber veut fermer les frontières pour tous les réfugiés et, avec cette fermeture, terminer l’effort solitaire de l’Allemagne.  Alors seulement, estime-t-il,  la pression sur les autres européens augmentera jusqu’à ce qu’ils acceptent de participer à une solution commune au problème des réfugiés et non seulement renoncer aux personnes par le biais de l’Allemagne. »

Il a été très critique de ce qu’il appelait une « situation sans foi ni loi aux frontières ».

« Nous ignorons encore qui arrive dans notre pays » dit-il.

Edmund Stoiber a fortement et personnellement confronté Angela Merkel sur le sujet lors d’une réunion à huis clos ce mois-ci.  Mais, il avait hâte de déclarer cette critique dans un forum public.  Süddeutsche Zeitung a écrit avoir reçu un indice de l’Union Sociale Chrétienne que le journal devrait parler à Edmund Stoiber.  Ils ont appelé Edmund Stoiber à organiser une entrevue, seulement pour recevoir un retour d’appel d’Edmond Stoiber pour reporter à une date antérieure.

« Auparavant, pour obtenir l’autorisation de publier une entrevue d’Edmund Stoiber, c’était un processus long et ardu » disent-ils. « Cette fois, cependant, tout s’est passé très vite. »

Edmund Stoiber a commencé à briser son silence auto-imposé en septembre quand il a dit à Bild qu’il rejetait la croyance d’Angela Merkel que l’Islam était une partie de l’Allemagne.  Il a également dit à l’époque qu’il y avait des limites au nombre de réfugiés que l’Allemagne pouvait prendre.

Commentant ces déclarations, Gerald Flurry a écrit « Les critiques d’Edmund Stoiber sont d’un intérêt particulier en raison de l’histoire fascinante de cet homme. »  Edmund Stoiber était un disciple politique de Franz Josef Strauss et un mentor pour Karl-Theodor zu Guttenberg.  Franz Josef Strauss envisageait une Allemagne forte dans une Europe fédérale, et son successeur politique continue à travailler dans le même objectif.

Source : TheTrumpet

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!