Congo/Pointe Noire:Viol sur mineurs face au trafic d’influences

0

learn more here S.O.S:VIOL SUR MINEURES PAR UN SUJET LIBANAIS A POINTE NOIRE FACE AU TRAFIC D’INFLUENCE..

Nous dénonçons un cas qui nous dépasse autant qu’il nous choque, viol sur mineures de 2 et 5 ans à Pointe Noire, République du Congo à la veille de mois de la femme! Oui, il faut se le dire, lorsqu’on parle de « femme », et surtout « femme-mère« , on ne peut le dissocier avec les enfants! Car, après tout, nous sommes de ces créatures qui peuplent la terre! just click for source

« le silence nous rend coupable et complice face à un crime du viol, mais l’action nous innocente! Dixit la présidente de Ammafrica world Mme Claudia Bolefa (Alias Mama FEZA La grâce Divine)…

(photo de deux mineures abusées sexuellement par le père adoptif)

HUSSEIN BAYDON, le sujet Libanais de 47 ans a abusé des deux mineures en coulisse pendant qu’il cohabitait avec la mère (voir la photo ci-jointe)! Crime odieux et trafic d’influences sont deux choses qui inquiètent la population Congolaise de Pointe noire et de la diaspora, et qui chagrine des femmes-mères en ce moment!

read more Nous sommes déçu face à un amour qui fait mal à la mère pour cause de sa « naïveté » dont on ne peut s’en douter lorsqu’on auditionne la mère désamparée face à la situation inattendue. Alors qu’elle entendait parler de viol, mais elle a vécu de ces propres yeux! S’exclamera-t-elle pendant notre entretien avec elle…

Et nous voulons que justice soit réellement faite face au trafic d’influence qui a fait d’eux, des ces êtres « intouchables » sur le sol du continent de l’Afrique Noire, et cela, quelqu’en soit la gravité du crime! C’est absurde! On n’achète pas la dignité, mais on la mérite par les actes et la mentalité! Justice Congolaise, les femmes-leaders sont derrière vous… continue reading.

Nous ne pouvons désormais nous taire face à une pareille situation! http://crechesentreprises.ch/map

see more Les femmes réunies en divers lieux, se révoltent pour exprimer leur ras-le-bol face à ce crime le plus abject et plaidons pour que le criminel réponde de son acte face à ce trafic d’influence qui piétine la loi sous le regard indifférent de ceux qui peuvent, par leur influence prononcer un jugement équitable!

Ce qui motive notre mobilisation, c’est le trafic d’influence que bénéficie le sujet Libanais sur le sol Congolais. Le procès risque d’être rapidement bâclé au profit du coupable! La révolte est déterminante pour les femmes leaders! Et la bataille ne fait que commencer lorsque les femmes-mères se révoltent et se lèvent pour dire NON AU VIOL DES MINEURES, la justice ne peut que revoir son côté « glouton » qui fait son défaut en Afrique, particulièrement en République du Congo Brazzaville et trancher équitablement! Femmes, levons-nous! http://bizmatch-expo.com/map

L’organisation Ammafrica world sera saisie du dossier d’un viol sur mineur depuis la semaine passée! La jeune mère de 27 ans vivait en concubinage avec un sujet Libanais de 47 ans! Elle a eu deux enfants avec un Père Congolais de Brazzaville. Ce dernier aura déjà eu des affrontements avec son rival avant que le Libanais lui paie un montant en guise de dédommagement pour avoir pris la mère de ses deux enfants! Face à un tel tableau, nos jeunes filles doivent désormais être aidé et encadré face au vrai sens du mariage en Afrique noire! Mais cela n’excuse en rien l’acte commis par le père adoptif! 

Le père biologique se trouvant absent de la situation, laissant les deux enfants sous la tutelle de leur mère, l’inquiétude est de craindre le pire si ce dernier l’apprenait car il aurait déjà eu une bagarre intense lorsque le père biologique ira à la recherche de la mère de ses enfants après leurs mésententes basés par les conflits du couple et la surprendra entre les mains du Libanais! Relation rompue, le Libanais s’emparera de la vie de jeune mère et deviendra, par cette circonstance, le « Papa adoptif » de ces mineurs (un garçon de 7 ans ,une fille de 5 ans avec une fillette de 2 ans dont la mère la prendra en charge)…

Cependant, la mère ignorait la nature de l’homme qui, déjà manifestait le mépris à l’égard des enfants. Un plan sournois qui a fini par se découvrir…Est-ce une vengeance du Libanais contre le père adoptif en abusant sans aucune scrupule de sa fillette de 5 ans? Car leur affrontement se terminera par un gain du Libanais que le père aurait décider finalement de tourner définitivement le dos à la mère de ses deux enfants! C’est ce que la mère s’interrogeait après avoir surpris son amant en flagrant délit.

Ne sachant comment s’en sortir, on fera appel à notre expertise pour suivre le dossier et voir si il y a possibilité de venir en aide à la mère durant cette lourde épreuve qui la dépasse!

Devant la gravité du dossier, Madame Agnès Ounounou, présidente de l’association diaspora congo Brazzaville sera elle aussi interpellée du dossier pour joindre la fondation « EBINA » travaillant sur le terrain afin d’accompagner la jeune femme tout au long de la procédure. Une solidarité des femmes leaders pour soutenir jusqu’au bout, la maman ainsi que les adorables petites filles! Ensemble avec la présidente de Ammafrica world, Claudia Bolefa (alias Mama FEZA), la réparation sur cette faute grave s’avère donc prioritaire face à ce crime odieux!

 

OBJETS:

C’était donc une nuit de Jeudi 15 au Vendredi 16 Février 2018 que la mère se battant de sa fatigue au salon, dans un appartement à étages (3 chambres à coucher), cherchera à monter suite au bruit bizarre qu’elle aurait entendu, et hop! Il surprendra son concubin, sujet Libanais (47 ans) entrelancé avec sa petite fille de 5 ans au même lit que la fille. Par cet incident de flagrant délit, et sous le choc, la jeune Maman s´écria: « Chéri, que fais-tu avec la fille dans son lit »?. Sous l’effet de panique, l’homme multiplia des mots pour lui signifier qu’il ne faisait rien à la fille et qu’il fallait lui faire confiance. Après un temps de querelles et d’échanges de paroles, le calme revînt. Mais la mère voulait avoir le coeur net et se rassurer, elle signifia son besoin de consulter un médecin spécialiste pour examiner la fille, vu aussi qu’elle ne se sentait pas bien. Ce qui n’était donc pas de l’avis de son concubin, sujet Libanais et la dissuadera pour proposer à la place d’acheter des médicaments! Essayait-il de s’échappait de la justice? Un signe qui accusait sa culpabilité! Et c’est ce qui excitera la curiosité de la mère. Le lendemain, elle décidera de consulter le médecin sur l’état de santé de la fille! Le doute apportera sa lumière lorsque le médecin confirmera le cas d’un viol, car la fille n’avait plus rien d’une virginité! Elle appelera la police pour se saisir de son concubin qui se trouvait dans son alimentation! Pris de panique, le sujet Libanais voulait prendre fuite, mais les policiers se saisiront de lui et sera arrêté!

Après avoir réussi à maintenir son concubin au parquet, viendra le tour d’examiner la fillette de 2 ans, elle sera aussi abusée! Pour l’instant le dossier est en cours, la fille exige que justice soit rendue et que son concubin pédophile, sujet Libanais au nom de HUSSEIN BAYDON (47 ans) soit sévèrement puni pour abus de confiance, et viol sur mineures de 2 ans et 5 ans!  Elle ne calculera donc pas les dépenses sur sa décision ferme d’exercer la vengeance. On la fera quitter de force de l’appartement où elle vivait avec ses enfants (d’un autre père Congolais), se retrouva sans logement, sans argent, car elle dépendant à 100% de son sujet Libanais Hussein BAYDON! Nous lançons un appel à l’aide et à l’assistance pour cette jeune famille! Dieu vous bénira!

Vu la manière d’exercer la justice sur ce genre des dossiers, un cas presque similaire d’une coiffeuse du nom de FLORE BARROS qui avait refusé les avances d’un sujet Libanais se croyant tout avoir par ses maigres fortunes, il abusera de la fille qui perdra par la suite usage de ses jambes! L’incident s’est déroulé comme par hasard aussi à POINTE NOIRE! Même ville (Pointe Noire), même dossier(viol), et même nationalité (Libanais)… Est-ce un complot contre les filles de ces contrées? Le cas de ces deux fillettes violées par leur beau Père Le Libanais, est une sorte de boite à Pandore qui vient ressusciter le cas de la coiffeuse Flore BARROS!

La refléxion oblige…

Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, ce que la leçon n’a jamais été tirée!

(Photo de Flore Barros victime de trafic d’influence de Libanais). Lien pour comprendre le dossier (cliquez le lien ci-dessous) pour les détails du dossier: Flore Barros tazée plusieurs fois après avoir refusé les avances du Libanais: Article sur le dossier de Flore BARROS

Malheureusement le dossier sera injustement classé! La victime se tournera en coupable pour cause de ce phénomène sur le Trafic d’influence qui affecte la société Congolaise! C’est ce qui, malheureusement risque d’être le cas de la jeune dame dont la fille de 5 ans a perdu sa virginité! Une justice de deux poids, deux mesures?, peut-on vendre sa dignité. Un Congolais peut-il se permettre de le faire au Liban et bénéficier d’une justice à deux poids, deux mesures au détriment du fils du pays?. Le Congo ne peut laisser un tel cas à la merci du sujet Libanais pour renvoyer cette jeune dame sans que justice ne soit faite!

Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte criminel posé par le Libanais et nous interpellons la justice Congolaise d’user de sa compétence pour juger l’affaire dans toute impartialité possible et que HUSSEIN BAYDON soit jugé, condamné et dédommagé la mère pour le viol des ces deux mineures! La pédophilie est un crime et non un plaisir du bourreau! La Honte doit changer de camp. Nous avons donc en face de nous un cas urgent pour venir en aide à cette jeune dame ainsi que les soins appropriés pour les mineures! Si vous êtes touché sur le dossier, prière de nous contacter sur les coordonnées ci-dessous:

FACEBOOK PAGE: »Ammafrica world »

E-MAIL: central@ammafricaworld.org

VIDÉO INTERVIEW SUR LE TÉMOIGNAGE DE LA MÈRE (Version Lingala)

La redaction

AMMAFRICA WORLD

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!