ENSEIGNEMENT: Le Mystère d’une équipe qui gagne

0

Enseignement pour une équipe qui gagne: 

L’union qui fait la force est une équipe qui s’est bien choisie!

Quand est ce qu’il est question de former une équipe?. Vous devriez savoir que certains services ou activités nécessitent la présence d’une équipe! Pas toutes les activités bien évidemment. C’est pourquoi il est important de bien définir sa vision!

can-stock-photo_csp10695598

Il y a une force qui se dégage dans l’union. Et cette force n’a qu’un seul but: « Travailler en équipe »!

COMMENT DÉCOUVRIR ET FORMER SON ÉQUIPE?

Une équipe doit se découvrir par son importance afin de pouvoir décider de travailler ensemble!

Définissons ce mot « équipe« = Groupe de personnes qui partagent une activité.

Si le mot « équipe » se définit par un groupe de personnes qui partagent une activité, sachez bien que cette « activité » a un objectif visé! Pouvoir conquérir, ou pouvoir réussir dans une quelconque entreprise!  Il sera donc recommandé d’avoir un « esprit d’équipe ». Ce qui signifie, reconnaitre l’utilité de chaque personne! En bonne équipe qui gagne, chaque personne a droit à la parole, à faire connaitre son idée, sa proposition, et surtout pouvoir respecter chaque personne par sa particularité!

Dans une équipe qui gagne, il y a de l’ordre! C’est pourquoi nous pouvons constater dans chaque entreprise, il y a un « chef d’équipe »! Ce dernier est appelé à user de la sagesse et de la considération de chaque personne! Il ne doit avoir de « favoritisme »! Sinon, il découragera les autres, qui risqueront à leur tour se désintéresser du groupe, et au final, l’échec de la mission ou de toute l’activité!

Pour découvrir son équipe: Que doit-on faire?

can-stock-photo_csp5897579

Avant de découvrir son équipe, il faut au préalable définir sa vision! Que veut-on faire au juste?. Quel projet a-t-on en tête?. C’est la vision qui détermine l’équipe à former! Tout passe par là! Si la vision n’est clairement définie, sachez que l’équipe non plus ne saurait réussir la cause sur laquelle elle est retrouvée en groupe!

Prenons l’exemple de Jésus qu’on appelle le CHRIST! Il avait la vision pour bâtir son Eglise! Il se savait ne pas rester très longtemps sur la terre des hommes étant dans son corps physique! Et cette vision n’était autre que de pouvoir sauver les « âmes perdues »(des pécheurs)! Il était venu pour les gens des « mauvaises vies »! Pour ce faire, il lui a fallu localiser des personnes qui pourraient être « capable », d’abord physiquement de le faire, ensuite, les équiper de son Esprit pour accomplir les activités spirituelles(évangélisation)! Chaque sélection était particulière!

LE CAS D’UN PÊCHEUR DU NOM DE SIMON

Prenez le cas de « Simon » fils de Jonas appelé plus tard, « PIERRE »! Il était « pêcheur » de métier! Son activité de tous les jours lui permettait de venir au secours de la communauté! Pêcheur des « poissons » (une nourriture principale du pays) était un travail utile pour sa communauté car les poissons étaient un bien nécessaire de la société Juive de l’époque! Il vivait certes par ce métier, mais ce métier était vraiment vital pour la société qu’il vivait: Servir de nourriture aux gens par le moyen de la pêche! Vous devriez savoir aussi que dans chaque société, il y a un repas populaire ou un accompagnement du repas. En Chine par exemple, le « riz » est donc très important. Dans la société Juive, le « pain » était donc vital pour chaque repas!

En Afrique, comme le cas de la RDC, le « fufu »(manioc) ou le chikwangue est important pour accompagner le repas! Mais pour l’avoir, il faut qu’il ait de gens pour bien le faire! Simon appelé Pierre se connaissait dans la « pêche »! Il savait manier le filet, et se connaissait aussi dans l’eau! Car, ne l’oubliez pas qu’il y a aussi un risque dans ce métier: Celui de se faire avaler un jour par un crocodile ou un monstre marin.

On ne pêche pas à l’extrémité de l’Eau, il faut entrer en pleine eau! C’est comme aussi on ne doit pas s’improviser prédicateur ou prédicatrice à partir d’un seul verset ou quelques versets! Il faut une formation divine pour ça!  Le talent de Simon a été choisi pour le transformer dans l’évangélisation de sa parole!Oui, si l’homme ne peut vivre sans la nourriture quotidienne (pain quotidien), il ne doit oublier qu’il a aussi droit de se nourrir de la parole de Dieu comme une nourriture vitale pour son éternité! Ainsi, Simon en tant que meneur du groupe des pêcheurs qu’il était, Christ le prendra dans son service avec les autres qui étaient associés à lui! Une équipe parfaite pour évangéliser non seulement la nation d’Israel, mais aussi jusqu’aux extrémités de la terre! En d’autre terme, l’équipe qui sera sélectionnée, aura chacune d’elle un talent particulier pour accomplir la mission!

can-stock-photo_csp7435540A celui qui connait la vision, car avant de commencer une entreprise, il y a pour la plupart de cas, un visionnaire, une personne qui conçoit un projet et qui le partagera par la suite à d’autres!

Remarquez dans le choix des « apôtres », Christ ne choisira jamais des « fainéants »! Mais de gens qui faisaient quelque chose dans leur vie! Aucun parmi eux n’était un chômeur, ou un « inutile » dans la société! De Genèse à l’Apocalypse, vous trouverez toujours de gens sur qui Dieu choisira dans son service avait toujours une quelconque compétence, appelé dans un autre mot un « talent« !

CARACTÉRISTIQUES DES (CO)EQUIPIERS

Tous, pour la plupart, des meneurs ou ayant quelque chose à se rendre utile! Souvenez vous, sauver des âmes perdues, c’est le travail du Saint Esprit qui touche le coeur de chacun de nous. Mais communiquer la pensée de Dieu aux perdus, c’est la compétence des « orateurs » ou « oratrices« ! Or, un orateur ou oratrice, c’est quelqu’un qui s’exprime bien et qui sait intéresser son auditoire! Il y a de gens qui, une fois qu’ils s’adressent au public, ils peuvent même faire échouer toute équipe! Ils parlent tellement mal, ils ont l’injure facile dans leur discours, ils emploient des mots grossiers qui risquent de faire dégoûter certaines sensibilités! Dans la vie, il y a de gens qui supportent entendre des bêtises, des gros mots, mais il y en a aussi de gens qui ne peuvent les supporter, encore moins tirer son attention! C’est aussi pour cela, qu’il y a de gens qui commencent à perdre leur « notoriété » rien que par une mauvaise communication devant le public! Christ a bien choisi son équipe! Il les a choisi parmi les bosseurs de la société Juive!

Le cas de LEVI devenu Mathieu en est un autre exemple. Il était « collecteur d’impôts »! Dans la Bible, le choix sur « NOE » (Père de famille), et cultivateur de métier! Même cas pour Abraham qui était aussi un père de famille avec des grands biens. On peut aussi le voir dans la personne de « Moise« , qui lui, prince qu’il était, et pleine d’intelligence et sagesse, instruit dans toutes les sciences Egyptiennes, il sera donc celui qui a conduit les enfants d’Israel vers Canaan. Bref, de gens capables à faire quelque chose! Des gens qui s’adapteront facilement à la vision après l’avoir bien compris! Tout le monde ne s’adapte pas! Il y en a de gens qui sont incapable de tolérer la différence. D’autres sont jaloux de l’avancement des autres. Tel a été gracié par le chef, l’autre voudrait aussi en être! Or, chaque sélection est fait par rapport à la capacité de chaque individu! La tolérance oblige! A chacun son tour…

COMMENT FORMER SON EQUIPE

Pour former son équipe, une fois la vision est bien définie, c’est donc l’objectif à atteindre qui doit définir le genre des personnes choisir pour former une équipe qui gagne! Il y a former une équipe tout court, et  aussi former une équipe qui gagne! L’équipe qui gagne, est celle qui sait reconnaitre l’importance de chaque personne dans son talent, et ses compétences. Chaque personne a sa place. C’est là que l’on remarque un « esprit d’équipe » dans une activité quelconque, ou dans une entreprise quelconque! Idem pour l’Eglise! Si elle reconnait le talent de chaque personne, que chaque membre du corps est important et unique, on donnera la place et le droit à la parole à tout le monde! Bien que l’ordre doit être maintenu, n’étouffez pas les autres au risque d’attrister le Saint Esprit!

LE MODELE DE CHRIST POUR SES DISCIPLES 

Pour bien former l’équipe, il faut bien faire son choix! Christ l’a fait parmi les meneurs de la société car il voyait en eux la capacité de faire quelque chose! Il les sélectionna au nombre de « 12 » personnes! C’est à peu près comme une équipe de football qui est composé au maximum au nombre de « 11 » personnes! 10 joueurs et un gardien!

UN REGARD SUR LE MODELE DE FOOTBALL

can-stock-photo_csp11727765

Pour bien comprendre l’équipe de football, il faut étudier la manière dont elle est composée et le pourquoi de leur équipe! Regrouper pourquoi faire?: Pour défendre le drapeau d’un pays ou pour défendre le nom de leur équipe ou leur club!

Chaque personne a sa compétence pour le mettre au profit du drapeau de son pays ou au profit de leur club ou équipe et non sur son « égo »! C’est aussi pour cela que la lutte est faite en équipe. Personne ne bosse pour le succès de l’autre, mais pour le succès du pays, ou de leur équipe dont elle porte le nom! Prenez l’exemple de l’équipe « Paris saint Germain »(PSG), ou l’équipe des « LÉOPARDS » de la RDC! Chaque joueur mettra de sa compétence pour faire gagner son équipe et non attirer la gloire sur sa propre personne! Car chaque jouer a son numéro qui l’identifie des autres! Par exemple un numéro « 10 et 11 » (attaquant).

LE MODELE DE FOOTBALL

les différents postes, numéros et rôles des joueurs.

Une équipe de Football est constituée de 11 joueurs (10 + 1 gardien). Chaque joueur porte un numéro dans le dos pour être identifiable. Au départ, ces numéros correspondent à un poste particulier.

APE_11_IDA (1)

Le Numéro 1 : le gardien de buts

 Le gardien de buts est chargé de protéger les buts à l’aide des mains, des pieds… ou tout autre partie du corps. C’est le seul joueur à pouvoir jouer le ballon avec les mains dans sa surface de réparation.
Il doit faire preuve de grande qualité de détente verticale (pour aller chercher le ballon en l’air sur les cornes par exemple) et de détente horizontale (pour plonger pour attraper ou repousser les tirs de l’adversaire).
Aujourd’hui dans le football moderne, le gardien de buts est obligé de savoir jouer avec les pieds pour jouer les ballons sur passes arrière ou quand sa défense se trouve haut sur le terrain (dans ce cas, le gardien joue loin de ses cages).
Il doit faire preuve d’une bonne lecture du jeu, d’anticipation, de rapidité, de caractère pour placer ou replacer sa défense.

Numéro 2 et 3 : les arrières latéraux

Le numéro 2 est l’arrière droit et le numéro 3 est l’arrière gauche. Ils opèrent sur les cotés de la défense et doivent empêcher les attaquants adverses de passer par ces zones pour délivrer des centres.
En situation offensive, ils doivent « prendre le couloir » pour apporter le sur-nombre et éventuellement déborder la défense adverse et délivrer des centres pour leurs attaquants.
Ils doivent faire preuve de vitesse, d’un bon jeu de tête, de technique, de placement et de replacement.

Numéro 4 et 5 : le « stoppeur » et le « libéro »

 Le stoppeur et le libéro forment la charnière centrale. Aujourd’hui, deux joueurs se partagent ces deux rôles en fonction du coté de l’attaque adverse(gauche ou droite en fonction de leur pied de prédilection).

N°4 – Le stoppeur est au marquage de l’avant-centre adverse et doit l’empêcher de prendre le ballon ou l’empêcher de progresser. Il présente en général de bonne qualité de jeu de tête ce qui lui permet de monter en situation offensive lorsque son équipe bénéficie d’un corner.

N° 5 –  Le libéroest le dernier défenseur. En fait, il est « libre » car il n’est au marquage d’aucun attaquant adverse mais il doit aider et intervenir dans le cas où un de ses défenseurs se ferait éliminer par un attaquant. Le libéro doit faire preuve de qualité d’anticipation pour intercepter le ballon et de technique car c’est le premier relanceur.

Numéro 6 e 7 : les milieux défensifs

 Ils sont chargés de la récupération du ballon et opèrent devant leur défense. On les appellent les « poumons » de l’équipe car ils courent de partout sur le terrain. Ils doivent faire de grosses qualité d’endurance et de vitesse ; En fait, il y a un milieu défensif qui joue juste devant sa défense et un autre qui joue un peu plus haut qui est chargé du « pressing ». Ils remontent également les ballons en phase d’attaque et servent d’intermédiaire entre la défense et les milieux offensifs. Ils doivent faire preuve de bonnes qualités techniques pour la relance.

Numéro 8 et 10 : les milieux offensifs

 Ils doivent créer le jeu c’est pour cela qu’on les appellent les « milieux créateurs ». Ils doivent orienter le jeu et donner des ballons aux attaquants. Ils doivent preuve d’une bonne vision du jeu, de qualité d’élimination (dribble) des adversaires, jeu court (petit périmètre) quand il y a une forte concentration de joueurs, jeu long pour faire changer l’orientation du jeu (transversales) ou balle en profondeur pour l’avant-centre et des qualités de finisseur pour marquer des buts. Ils participent également au travail défensif en bloquant les couloirs en empêchant les arrières adverses de monter.

Numéro 11 : le 2ème attaquant

Il évolue en général en soutien de l’avant-centre. Son jeu consiste à tourner autour de l’avant-centre pour jouer le 2ème ballon et alimenter en ballon l’avant-centre. C’est un joueur en généralement adroit et très technique doué de qualité de vitesse. Il effectue avec l’avant-centre le premier travail défensif en gênant la relance adverse et en faisant le « pressing » pour gêner la transmission du ballon.

Numéro 9 : l’avant-centre

 C’est le joueur qui doit marquer les buts. C’est le joueur le plus proche du but adverse. Il doit faire preuve de d’explosivité pour prendre de vitesse les défenseurs avoir le « sens du but » pour se trouver à l’endroit où va tomber le ballon et des qualités d’adresse pour le reprendre et marquer.

 Numéro 12,13 et 14 : les remplaçants

Les remplaçants doivent être prêts à pallier leurs coéquipiers qui sont sur le terrain en cas de blessure, changement tactique ou fatigue. On trouve en général, un défenseur, un milieu et un attaquant. @Footeo.com.

Savez vous que chaque personne a sa particularité? et ses talents innés appelés sous un autre appellation le « don« ?. Cette capacité de faire quelque chose qui réussit mieux par rapport à l’autre! La capacité n’est forcément pas avoir des licences, ou diplômes de tous genres, il y en a qui en ont de licences mais sont incapable de relever les défis! D’autres ont des connaissances mais sont faits pour communiquer à d’autres! Le tout, il faut savoir définir sa vision! Une équipe de football telle que définit dans ses postes, numéros et compétences bosse pour un intérêt commun! A savoir: Faire défendre le drapeau de son pays (lorsqu’il s’agit de compétition mondiale ou continentale), ou faire défendre son équipe (lorsqu’il s’agit de sélectionner les meilleures parmi les équipes nationales!

Pour le cas de l’Eglise, elle entre en compétition avec le camp du diable! Elle, appelée d’évangéliser pour que Dieu sauve des vies, le camp adverse, quant à lui, est là pour lui barrer la route! C’est donc ce que la photo nous le démontre

APE_11_IDA

Le camp du diable en noir, et le camp de Dieu tout en blanc! Chaque équipe se reconnaisse de par leurs numéros! Personne ne bouscule l’autre lorsqu’il est dans sa position! Par moment, les joueurs se soutiennent et donnent de coups de mains!  Malheureusement, ce n’est plus le cas de ce que nous vivons à travers les églises locales! Tel pasteur bloque l’autre, et tel autre, se croit plus meilleur que son mentor et qui se révolte pour faire son truc à lui! Et comme résultat: L’Eglise s’affaiblit alors qu’elle devrait être forte et compétitive!

Il y a de ces chrétiens « attaquants »! Qui peuvent débarquer dans un milieu, et influencé l’Eglise. Ils se lancent dans certaines activités, influencent, mènent l’équipe, et enregistrent de bons résultats! Il y en a aussi d’autres qui peuvent tout simplement protéger comme le numéro un du gardien pour empêcher la défaite! On peut voir son rôle dans un chrétien fervent dans la prière de l’intercession!

Il ou elle prie lorsqu’il (elle) remarque un « ça-ne-vas-pas » dans une assemblée ou un malaise. De tels chrétiens sont souvent attaqués spirituellement car leurs prières intenses et continuelles dérangent le camp adverse! Et comme dans une équipe de football, le gardien peut aussi être blessé, ou recevoir de coups, son remplaçant est obligatoire! Même si l’intercession est recommandée à tous les chrétiens nés de nouveaux (sacrificateurs) dont on peut le faire chez soi aussi. par contre, pour soutenir un ministère quelconque, il y a de gens qui s’engagent pour cela! Et tous les secrets ministériels, ils sont tenus de le garder en secret!

Pour le cas de l’Eglise, il est recommandé d’avoir de gens qui s’engageront en toute bonne conscience pour ne prier que pour le ministère en question, une fois que la vision est comprise et surtout acceptée! Ainsi, tel chef de groupe de prières qui s’absente, ou se trouve indisponible, son remplaçant doit absolument poursuivre la tâche! On ne peut suspendre une telle activité importante pour l’avancement d’une oeuvre!

Voudrait-on former une équipe qui gagne? ou une équipe qui échoue?. Je vous conseille de former une équipe qui gagne!

CONCLUSION: L’UNION FAIT LA FORCE!

Lorsqu’on analyse la composition d’une équipe de football, on voit bien comment on a sélectionné les joueurs chacun avec sa capacité! Et l’ensemble de l’équipe se complète! Malheureusement pour l’Eglise par exemple, on a du mal à se retrouver faute de la vision et de la formation d’une équipe qui gagne! Une équipe qui se rivalise entre elle, c’est une équipe qui ne fera même pas une percée! Une équipe qui étouffe les autres, c’est une équipe qui sera un obstacle pour elle même! Car le rôle de chaque personne est indispensable!

Cet enseignement vient pour te montrer l’importance d’une équipe, mais d’une équipe qui gagne! Puisque la vision commence toujours par une personne ou deux, il faut bien suivre et comprendre le visionnaire avant de se lancer! Et le visionnaire doit être en mesure de communiquer sa vision. Lorsqu’on a du mal à le faire, soyez pas étonné de voir la vision demeurer dans vos rêves et ne point se réaliser! Beaucoup de gens ont mis gardés leur vision dans l’imaginaire! Ils vivent encore dans leurs songes ou leurs rêves! Ils ont toujours des idées, mais pour les mettre en action, ils s’en trouvent mal! Apprenez à bien définir votre vision aux gens que vous intéresser et surtout à bien les communiquer! Une fois la vision comprise, mettez-les à l’épreuve! Ce qu’on appelle en allemand « Probe Zeit » (temps d’apprentissage).

TEMPS D’APPRENTISSAGE RESTE INDISPENSABLE POUR LA SUITE: PREMIERS ESSAIS AVANT DE SE POSITIONNER!

J’ai connu de gens qui m’ont parlé de leur expérience, et qui m’ont fait comprendre les déceptions qu’ils ont eu dans leurs activités ou entreprises. Souvent ils racontent comment de gens à qui on a pu confier de choses, et qui, au final, ont fini par les décevoir et les trahir! Avez vous bien défini la vision? Si oui, avez vous aussi bien choisi les personnes à accompagner la dite vision?. Si c’est affirmatif, mais alors pourquoi vivre la déception?. Ce que quelque part, la formation a fait défaut, ou alors le manque de temps assez pour l’apprentissage! C’est un temps très important pour localiser la capacité de la personne, le résultat de son service, et surtout son profil sur la tâche confiée!

Je veux vous aider, même le Christ a eu un moment de son ministère terrestre à former, équiper, et à permettre un temps d’apprentissage pour ses premiers disciples!

Choix et rôle des 12 apôtres
Jésus fit le choix parmi Ses disciples de 12 auxquels Il donna le titre d’apôtre. La raison de ce choix, assurer Sa sécurité et faciliter Son service. Nous avons aussi à comprendre que les apôtres ont constitué le premier cercle d’amis de Jésus (Luc 12:4 ; Jean 15:14). Ils étaient en permanence à ses côtés et dans son intimité, et l’ont assisté dans ses déplacements missionnaires, et ils étaient quelques fois même avec Lui pour prendre part à Son temps de prières à l’écart (car on introduit pas tout le monde dans son intimité ou dans son cercle privé, il faut l’éprouver avant de le faire). Remarquez que Jésus se donna suffisamment de temps dans la prière avant de désigner ces 12 apôtres. La raison étant, comme mentionnée, que ceux-ci devaient constituer Ses premiers amis. C’est un exemple qu’Il nous a laissé. Il est important de rechercher la volonté de Dieu lorsque nous avons à choisir nos collaborateurs directes dans notre ministère.Car tous ne sont pas vraiment nos collaborateurs. Il y en a qui sont des bombes à retardement! Attention surtout aux « Judas »(ceux qui trahissent le visionnaire). Il y en a partout. Même dans le monde des affaires, dans la politique, dans le ministère, dans la famille, et dans l’amitié! Voir même dans le monde de médias, il y en a de gens avec qui vous introduisez dans votre chaine, et qui ne se gêneront pas plus tard de vous trahir, ou de vous jouer un coup dur! Partout, il y a une importance capitale de bien se choisir son équipe, sa femme, son mari, ses amis, et ses collaborateurs! La réussite en dépend!
Pour le cas des 12 apôtres, il s’agit d’un service divin! Le choix doit aussi être spirituellement sélectionné! C’est à dire, avoir un temps dans la prière avant de choisir un membre de l’équipe pour un service précis! Ensuite, pouvoir donné de son temps pour éprouver la personne. Ce temps est bien examiné pendant, et après le service (le résultat). Il y a de gens avec qui vous pouvez confier un service quelconque, ou une tâche quelconque, mais qui par la suite, se vante ailleurs que c’est grâce à son service que tout marche! Cette parole vous parviendra par tous les moyens! Dieu fera en sorte que cette parole vous parvienne. Et si vous l’entendez, faites attention. Ne disposez pas encore! Prenez le temps d’examiner l’accusation au risque de tomber sur un jaloux (jalouse)! Une fois que la chose s’avère exacte, prenez vos dispositions avant qu’il ne vous soit trop tard! Pour le cas d’un pasteur qui vient de vivre pareille situation, il est important de préparer un message qui s’adresse indirectement à la personne qui se prend pour « homme à tout faire« , montrez-le combien il a besoin des autres, et que ce qu’il peut avoir ou croit avoir ne lui est accordé du ciel que pour « l’utilité commune » et non pour se le vanter ou le faire pour s’attirer sa propre gloire!
Peut-être qu’il serait vite recarder, qui sait? Ne prenez pas une décision ferme suite à une rumeur, une accusation sans preuve!  Vous n’êtes pas Dieu pour être sensé de tout connaitre! C’est pourquoi la prudence oblige sur ces choses!
Si la bêtise persiste, il serait préférable pour vous d’entamer une discussion franche avec la personne et si possible, envisager de l’exclure de toute responsabilité au risque de contaminer les autres et de vivre une sorte de rébellion qui risquera de faire échouer une oeuvre et détruire toute une assemblée! Il y a toujours des alertes qui ne trompent pas! Certaines personnes dévoilent leur vraie nature que le jour où elles ont eu une « promotion« ! Et pour les autres, on ne les remarque que plus tard, lorsqu’ils ont atteint une certaine notoriété ou du succès! La rébellion est un péché qui humilie plus tard le rebelle! Souvenez vous du diable, de Dathan et Korée contre Moise le prophète!
PS:Avant de confier une tâche quelconque à un membre du groupe, il faut mettre de son temps pour l’étudier dans ses capacités et aussi dans son esprit d’équipe ou le sens de l’esprit d’équipe.  Souvent les gens sont déçus par qu’ils précipitent les choses. Ils sont pressés de confier des tâches à de gens qui ne comprenant pas la vision (faute de temps de formation), mais aussi qui ne sont pas adapter au rôle confié!
LE CAS DE JUDAS:UN EXEMPLE DE LA TRAHISON DE NOS JOURS..
Pour le cas de « Judas Iscariot » qui est devenu de nos jours l’image de la « trahison », vous devriez savoir que Judas avait toutes les compétences pour servir! Il était même envoyé en mission pendant l’apprentissage avec les autres disciples et même réussit à faire des miracles avec les autres.  Mais en dehors de cette capacité de servir dans l’évangélisation, il était aussi quelqu’un qui gérait le « finance » (encore faut-il reconnaitre que ce rôle qui lui fut confié, il en avait la capacité). Il pouvait connaitre la comptabilité, et sa gérance! Le fait de pouvoir gérer le finance prouve à suffisance qu’il y avait un ordre établit dans le ministère terrestre de Christ! Toutes ces capacités dont il disposait en lui, ne seront pas la cause de sa trahison! Judas Iscariot avait un autre problème sérieux! Christ prédisait déjà que l’un de leur est un « démon« ! Est-ce la faute à la traduction? comment le Seigneur pouvait choisir un « démon » pour l’envoyer au service d’Apprentissage?. Cela donnerait tout son sens si l’on disait qu’il avait un « démon »! Peu importe la possession ou le démon en personne, Judas Iscariot avait autre chose qui était donc « incompatible » à ce qu’il faisait!
LISONS…
12.3-Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.12.4-Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit:12.5-Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cent deniers, pour les donner aux pauvres?
.12:6-Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait.
Le problème de Judas, c’est l’amour de l’argent! C’était sa personne elle même qui était un problème! Savez vous qu’il y a de gens dans ce bas monde auxquels vous pouvez les aider, tout faire pour le pousser à la réussite, mais qui, une fois propulsé, n’hésiteront pas à vous décevoir! Le problème se trouve aussi dans « la nature » de la personne! Il suffit de sonder leur parcours, leur passé, ou leur propre vie privée, vous retrouverez des indices qui ne trompent pas! Ne dit-on pas qui a trahi, trahira?. Judas aimait beaucoup l’argent que le service qu’il faisait. Or, l’amour de l’argent c’est la racine de tous les maux! On ne peut servir Dieu et Mammon!
Ou L’on haïra l’un et aimera l’autre! Les deux à la fois ne marche pas!
Savez vous qu’il y a des gens qui, par leur nature, ils sont sensés toujours décevoir?! C’est pourquoi, Dieu ne change pas que nos vies, mais aussi nos « coeurs »! Seulement voilà, certainement personnes refusent de donner leur coeur à Dieu! Elles ont une confession d’apparence! Pour le Christ, il connaissait Judas, voilà pourquoi il ne le prenait pas à la montagne de transfiguration. Sauf Simon, Jean et Jacques, les fils de Zebédée! Ces 3 personnes ont écrits de messages d’une certaine profondeur qui démontrent que ce n’étaient pas n’importe qui! Ils étaient encore « plus proches » de Christ par rapport aux autres!
Apôtre Simon Pierre a écrit les épitres qui portent son nom. Et ses épitres sont riches en enseignement pour la foi chrétienne.
Apôtre Jean a écrit l’évangile qui porte son nom. Le seul à avoir démontré la divinité de Christ, et surtout les épitres qui portent son nom ainsi que l’Apocalypse! Tous ces écrits sont remplis d’une profondeur qui démontre son intimité avec le Christ!
Apôtre Jacques est celui qui écrira les épitres qui portent aussi son nom. Il a écrit sur la vie chrétienne dans son aspect pratique! Bien qu’elle n’ait pas une forme théologique, cette épitre est remarquable par ses principes moraux qui sont toujours valables pour l’Eglise même dans ce temps de la fin! Jacques mettra l’accent principal sur la « religion pure » dans un temps où plusieurs personnes ou sectes s’identifiaient dans des religions diverses. Mais la personne de Christ n’est pas une religion mais bien le salut de nos âmes!
Bref, une parfaite équipe qui gagne! De nos jours, le monde entier est rempli de la connaissance de l’évangile grâce surtout à leur contribution! Ils ont écrit, les autres ont traduis, et nous, nous avons lus! Et si nous pouvons leur rendre hommage en guise de leur service rendu?. Que leurs oeuvres les récompensent!
COMPRENDS-TU L’IMPORTANCE D’UNE EQUIPE QUI GAGNE?
Mon ami(e), un travail d’équipe s’identifie par la tâche considérable de la mission! Si le but et de s’étendre partout dans le monde, ce que vous avez besoin de former une équipe! Vous voulez ouvrir un restaurant?, ce que vous aurez besoin d’une équipe! Vous avez besoin d’ouvrir une entreprise? une assemblée locale, ou démarrer un ministère?, vous aurez aussi besoin de former une équipe avant d’aller loin! Il y a de ce travail qu’on peut faire tout seul, mais il y en a qui nécessite une « équipe »! Y compris dans la politique! Avez vous un parti politique?, savez vous définir votre vision aux gens?, vous aurez donc besoin de former une équipe! Vous avez une radio? une chaine de télévision? Sachez que seul vous ne pourrez absolument rien! Il vous faut former une équipe, ou alors recruter des personnes compétentes au domaine de médias. Des animateurs formés, et des journalistes compétents! Pour réussir sa mission, on se doit bien choisir ses alliés, ses co-équipiers car la réussite en dépend!
Avez vous la vision de démarrer un ministère d’évangélisation?, comptez vous l’étendre partout dans le monde?. Vous aurez alors besoin d’une équipe bien définie pour le faire! Prenez tous nos conseils, mettez-les en pratique, et vous aurez le résultat que vous cherchez! Et si ces conseils ne vous ont pas été utiles,  contactez nous par e-mail (central@ammafricaworld.org), peut-être que votre cas nécessite un conseil particulier lié à votre problème!
QUE DIEU VOUS BÉNISSE!
FGD
Conseillère spirituelle
AMMAFRICA WORLD
Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!