(VIDEO)Phénomène Enfants Sorciers ou dits Sorciers en Afrique: Un fléau qui ronge notre communauté

0

Enfants dits sorciers en Afrique : comment mettre fin au phénomène ?La République démocratique du Congo est ciblée après le Togo!

Le Dossier « ALGRACE et KETSIA »: Quand les tortionnaires se transforment en victime, les innocents deviennent par force, des vrais coupables!

Devrait-on se taire sans réagir?. Levons nous et disons tous: ÇA SUFFIT! Trop c’est Trop!

(Photo prise lors de l’émission La voix du Peuple de Vincent Tshiluinzi depuis Kinshasa):Algrâce et Ketsia!

C’est comme un rêve qui devient une vraie réalité! phénomène enfants sorciers ou dits sorciers refait surface dans notre communauté africaine, particulièrement la communauté Rd. Congolaise vivant en Europe! C’est le cas constaté recemment à Paris, où un père de famille en complicité avec sa femme, accusent les mineures « Algrace et Ketsia » des Sorcières! Les signes qui démontrent leur sorcellerie, ce sont des « caca » dans leur chambre et dans leur cartable, la veste de « Papa » qui prenait de volume sans le comprendre (ça peut faire rire, mais c’est pourtant l’explication du père), et pour la femme, l’une des fillettes a osé dire que la ville leur faisait rappeler à « L’Angola », alors qu’elle n’a jamais vécu en Angola! Ainsi, par cette sorte d’accusation, la femme soupçonne que la fille visite de façon mysterieuse L’Angola(voyage astral) ect…. Et pour finir, elles ont été renvoyé à Kinshasa pour, selon leur dire, « se faire soigner« ! Ce que démente la femme dans une vidéo disant avoir eu à circuler partout, visiter des serviteurs de Dieu de renom, experts en la matière, heureusement pour ses fillettes, elles ne démontrent pas les signes de la sorcellerie! Nous avons donc là, les « enfants DITS Sorciers« ! On les accuse par des choses graves alors que les accusés ne le sont aucunement! L’indignation fut donc « générale »! Des médias sociaux parmi les Congolais en ont parlé, des live Facebook qui se sont succedés pour condamner cette forme d’injustice qui ne dit son nom et un groupe spécial est initié sur facebook pour soutenir à tout prix ces jumelles afin de les voir revenir vivre en Europe et poursuivre leurs études! Une collecte de soutien aux jumelles a été lancée dans le groupe pour aider les mineures de survivre en attendant la suite de leur dossier dont nous faisons aussi partie! Si vous en savez quelque chose ou si vous avez ce même problème, prière de nous contacter sur cette adresse E-mail:

MAIL: central@ammafricaworld.org

Ammafrica world condamne ce phénomène après avoir mis son temps de l’observation! Les victimes semblent être des « mineurs » ne pouvant pas bien se défendre face à ce dont on leur accuse par des adultes! Et souvent par des maltraitances inimaginables par leurs tortionnaires! Un sorcier se laisserait-il se faire maltraité sans réagir ou sans utiliser ses pouvoirs surnaturels afin de punir ses tortionnaires? C’est le cas de ces deux jumelles « Algrace et Ketsia » recemment refoulées par ses « parents » responsables de leur vie en France! Nous avons déjà suivi de loin ce phénomène en République Démocratique du Congo! Un phénomène qui pousse certains soit disant « pasteurs », si pas des charlatans, à désigner des sorciers mineurs, non pour les délivrer et chasser le mauvais esprit qui les possèdent, mais pour les indexer afin de les condamner à vie et pousser les adultes sensés les prendre en charge, à les chasser de leurs maisons! Voici le moment de commencer à en parler et faire des analyses approfondies sur le sujet dans notre espace « Ammafrica world TV » dans les jours qui viennent!

Phénomène enfants sorciers ou dits sorciers refait surface en Europe, au milieu de la communauté Congolaise! Nous ne devrons que réagir! Ignorons nous que la sorcellerie existe? Bien sur, nous confirmons l’Existence de la sorcellerie en Afrique! Et même les signes qui l’accompagnent! c’est d’ailleurs l’un des fléaux qui gangrène la vie communautaire en Afrique! Toute fois, la sorcellerie communiquée à un enfant (personne vulnérable et sensible), et même si l’enfant peut posseder des pouvoirs magiques ou sorcellerique, néanmoins, on ne règle pas la chose comme il se doit!

Parlons-en de ces deux différentes catégories: Enfants sorciers, et Enfants DITS sorciers!

  • ENFANTS DITS SORCIERS : Lorsqu’on qualifie un enfant de sorcier sans avoir des preuves tangibles de ces accusations, l’enfant semble être innocent apparemment! Mais bizarrement ce que nous avons constatés dans l’Affaire de cette catégorie des enfants qu’on qualifie à tort par les adultes, des sorciers, ce qui s’en suit le plus souvent, ce sont des ces enfants qui subissent des tortures inimaginables, de maltraitrances sans pour autant qu’ils se défendent ni infliger en retour une punition digne des sorciers possedant des pouvoirs surnaturels à leurs « tortionnaires »! Et au final, ils finissent tous par être « abonnés » par ses tortionnaires! Dans la capitale Kinoise, ce sont de tels enfants que l’on a souvent abandonnés, livrés à eux mêmes sans que leurs tortionnaires subissent des chatiments en retour! Nous avons là, des signes des enfants accusés de façon abusive des sorciers par les « adultes » sensés de leur prendre en charge! Un signe qui démontre l’état démissionnaire de leurs tuteurs!  Qui veut noyer son chien, l’Accuse de rage….. Tous, pour la plupart, finissent par être rejetés! C’est injuste! Et c’est le cas de ces deux jumelles recemment refoulées depuis Saint Etienne en France! L’indignation était générale dans la communauté Congolaise de la diaspora! Ammafrica world s’est levée ainsi que d’autres associations de France pour soutenir ses enfants dont nous espérons obtenir leur retour pour poursuivre leurs études comme tous les autres enfants de leur âge!Donnons la chance à « ALGRACE ET KETSIA »! COMMENT METTRE FIN A CE PHENOMENE?:Il faut désormais suivre de près, et garantir avant que toute lumière soit faite, la protection à ces « mineurs » qualifiés pour nous les gens de Ammafrica world comme des personnes « vulnérables » sans aucune défense! C’est le cas soutenu par une ONG Togolaise avec la collaboration de L’UNICEF dont nous partageons l’idée! Des Pasteurs seront saisis afin d’expliquer d’après leur conception ce phénomène, car le dossier est désormais suivi de près par des organisations diverses dont nous en faisons partie!

 

  • ENFANTS DITS SORCIERS AU TOGO:  « Un témoignage pour vous édifier »!Dans le premier épisode de notre dossier sur les enfants dits sorciers en Afrique, vous aviez pu lire les témoignages de certaines victimes de ce phénomène au Togo et en Afrique. Aujourd’hui, nous nous intéressons aux stratégies à mettre en place pour parvenir à éradiquer ce fléau dans les pays. Certaines organisations de défense des droits de l’enfant estiment que les acteurs doivent se mobiliser autour de la question, d’où l’appel à une synergie d’actions.Beaucoup d’enfants se retrouvent aujourd’hui dans la rue suite à ces cas d’accusations et surtout de maltraitance qu’ils subissent pour être « délivrés ».Selon une enquête effectuée par l’ONG togolaise « Braid in Hand », chaque mois, des centaines d’enfants, provenant de différentes banlieues débarquent dans les rues de Lomé hypothéquant ainsi leur futur qui aurait pu être tout autre. Ils constituent une société parallèle, autonome, qui vit de la débrouille et de la prostitution.

    Cependant, un tiers des enfants, seulement, est en contact avec une structure associative. Selon les témoignages recueillis dans quelques centres d’accueil, ces enfants recueillis après être accusés de sorcellerie, ne révèlent pas dans leurs habitudes une quelconque force mystérieuse ou malfaisante lorsqu’ils sont réadaptés.

    « La plupart du temps, les enfants affichent plutôt des performances au-dessus de la moyenne et mènent une vie normale », explique l’un des formateurs du centre d’accueil Kandyaa de CREUSET TOGO basé à Sokodé (région centrale).

    Dans les cas de sorcellerie précités, Rosaline a par exemple été reçu par un centre d’accueil où elle apprend la couture, et compte ouvrir très bientôt son centre d’apprentissage. Eli, de son côté, a été scolarisé et affiche d’ailleurs les meilleurs résultats scolaires. Cependant beaucoup de potentialités demeurent encore inexploitées compte tenu du nombre important d’enfants qui sillonnent encore les rues face à l’insuffisance des centres d’accueil existant dans les pays, plus précisément au Togo.

    C’est dire que ce sont tant de destins qui sont brisés, tant d’avenir hypothéqué et de chance de réussite gâchée face à ce phénomène insaisissable qui ne cesse pourtant de prendre de l’ampleur au Togo et dans les autres pays du continent noir.

    Pour éradiquer le fléau et donner une chance de survie aux enfants, UNICEF dans son rapport demande aux États de promouvoir le changement social à travers un dialogue concernant les accusations de sorcellerie, de soutenir un dialogue avec les leaders religieux et les tradi-praticiens afin d’identifier un terrain commun qui permettra de combattre l’abus des enfants accusés de sorcellerie et mobiliser les leaders religieux.

    L’organisation recommande également aux gouvernants de fournir plus d’efforts dans l’éducation et la sensibilisation des communautés et de promouvoir l’accès aux services familiaux de bien-être des enfants victimes et d’offrir l’accès aux services de base (santé, éducation et protection sociale) aux enfants vulnérables et/ou à risque ainsi qu’à leurs familles. (DJena.info)

    Avec cette solution mis en disposition pour ces genres de catégories d’enfants, c’est à dire: Enfants DITS Sorciers(innocents jugés de façon abusive), nous le conseillons vivement à toutes les personnes affectées par cette forme d’injustice qui ne dit encore son nom de nos jours...

  • ENFANTS SORCIERS: Comment remédier?

La suite dans la prochaine semaine!

NB:Prochaine émission audiovisuelle sur le sujet, ce Lundi 23.10.2017 à Partir de 20H00 (Heure de Paris) sur notre compte YouTube « Espace Ammafrica world TV » et sur notre site « ammafricaworld.org« . Ammafrica world fera son analyse sur le sujet avec d’autres invités sur notre plateau!

 

LA Redaction

AMMAFRICA WORLD

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!