Le Phénomène du Viol en Afrique: Le viol est une infamie dans la nation!

0

Après la journée mondiale des droits de la femme, cap vers le mois de la femme : Parlons de ce phénomène autour du VIOL qui sévit actuellement en Afrique noire!

Le mois de « Mars » a été dédié à la femme dans le monde! Tout au long de ce mois, nous ne manquerons pas chaque semaine de délivrer un message pour faire parler la femme, et parler sur la femme afin d’aider toutes celles qui ignorent certains sujets de la vie concernant leurs droits!

Parmi les nombreuses disriminations que rencontre la femme dans le monde, et particulièrement en Afrique noire, c’est donc le « viol » qui semble devenir un fléau qu’on commence à s’interpeller sur le vrai rôle de la gente masculine dans leur apport dans la société africaine. Nous nous sommes interpeller pour comprendre un peu cette indifférence des hommes face à ce crime qui détruit la femme dans sa dignité étant citoyenne de la terre, et pourquoi pas de son pays?. Le viol ne pourrait pas devenir un fléau si les hommes épris de paix et de justice ne s’étaient levés!

La femme excuse tout, hormis l’indifférence! Dixit un proverbes Anglais

« LE VIOL DE DINA VU COMME UNE INFAMIE EN ISRAEL

« L’indifférence qu’affiche les hommes d’Afrique face au viol prouve à suffisance qu’ils n’ont aucune conscience de l’acte et dont leur coeur demeure insensible face à cet acte odieux du viol! 

Quel mal a-t-elle commis sa famille pour mériter un tel deshonneur?

Dina, la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour voir les filles du pays. Elle fut aperçue de Sichem, fils de Hamor, prince du pays. Il l’enleva, coucha avec elle, et la déshonora.(GENESE 34:1-2)

Infamie=Action déshonorante

Les hommes comprennent-ils que le « viol » est une action qui non seulement déshonore la fille abusée, mais aussi jette une infamie dans la nation?. Si le viol est vu comme une action déshonorante, combien plus la justice doit s’exercer dans toute sa rigueur?.

Comment les frères de « DINA » ont-ils vécu une telle action de Sichem vis-à-vis de leur soeur?.

Et les fils de Jacob revenaient des champs, lorsqu’ils apprirent la chose; ces hommes furent irrités et se mirent dans une grande colère, parce que Sichem avait commis une infamie en Israël, en couchant avec la fille de Jacob, ce qui n’aurait pas dû se faire.

Le peuple d’Israël supporta mal le viol de leur unique soeur! Bien que l’histoire finira mal, car ils se sont vengés de cet acte odieux commis par Sichem. Leur Père était déjà consolé par le mariage que proposera donc le roi du pays pour son fils , le prince. Malheureusement cela n’était pas l’avis de ses deux frères « Siméon et Lévi »!

Le troisième jour, pendant qu’ils étaient souffrants, les deux fils de Jacob, Siméon et Lévi, frères de Dina, prirent chacun leur épée, tombèrent sur la ville qui se croyait en sécurité, et tuèrent tous les mâles. Ils passèrent aussi au fil de l’épée Hamor et Sichem, son fils; ils enlevèrent Dina de la maison de Sichem, et sortirent. Les fils de Jacob se jetèrent sur les morts, et pillèrent la ville, parce qu’on avait déshonoré leur soeur. Ils prirent leurs troupeaux, leurs boeufs et leurs ânes, ce qui était dans la ville et ce qui était dans les champs; ils emmenèrent comme butin toutes leurs richesses, leurs enfants et leurs femmes, et tout ce qui se trouvait dans les maisons. Alors Jacob dit à Siméon et à Lévi: Vous me troublez, en me rendant odieux aux habitants du pays, aux Cananéens et aux Phérésiens. Je n’ai qu’un petit nombre d’hommes; et ils se rassembleront contre moi, ils me frapperont, et je serai détruit, moi et ma maison. Ils répondirent: Traitera-t-on notre soeur comme une prostituée?.(GENESE 34:25-31)

Loin de nous l’idée d’appuyer la violence ni de répondre par le mal face au mal de l’autre, par contre, la réaction des frères de Dina nous interpelle pour s’étonner de voir que le « viol » est toleré en Afrique noire et cela, même les étrangers viennent violer les filles du pays sans que les hommes du pays ne s’en indignent et se révoltent de tel acte odieux qui déshonore non seulement la fille, mais aussi la « nation »!

Si les femmes se sentent humiliées et impuissantes face au viol, les hommes devraient s’indigner autant, car cet acte, surtout commis par un étranger, les humilie tous et apporte une infamie dans la nation!

Par cet article, nous lançons appel à l’Afrique noire de retrouver leurs valeurs ancestrales! Le « Viol » a été sevèrement reprimé et le coupable n’a jamais été innocenté! D’où vient de nos jours, cela devient même comme un « fléau »?. Le nom de « DINA » signifiant donc « Justice » ou « Jugement », pour avoir été violé, puisse le viol devenir une occasion pour exercer réellement le « Justice »(Dina) après un jugement équitable! Ceci nous revient à l’idée de soutenir l’action lancée avec d’autres femmes leaders de soutenir la mère de deux mineures de 2 et 5 ans violées à Pointe Noire (République du Congo).

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!