RDC: Joseph Kabila a-t-il fait le lit des Néocolonialistes?

0

La République démocratique du Congo face à sa prétendue Alternance:

 JOSEPH KABILA a-t-il fait le lit des néocolonialistes pour les voir tous revenir en force au détriment des nationalistes qui ont fini par perdre même la popularité de leur peuple, et pour d’autres, sacrifiés de leur précieuses vies?

Habitués à n’assister qu’à leur mésentente politicienne, les congolais, surtout ceux de la capitale ne savent plus sur quel pieds se vouer!

C’est la question que l’on se pose actuellement dans  le  « deal mystère » qui se joue entre Joseph KABILA et le sénateur BEMBA coffré pendant 10 ans à la CPI dont l’arrestation se fera avec un mandat de « perquisition » et pour des raisons non encore élucidées devant le public!

Innocenté sous peu, mais les circonstances de temps choisi, nous laisse perplexe quant à ces élections qui ne nous garantissent pas l’avenir, ça sera le moment propice pour arriver à innocenter BEMBA?. Ironie du sort….

Une option pour servir à une cause noble? ou un autre cheval de Troie pour maintenir le régime de Sun City que l’occident propose au peuple Congolais sans pour autant tenir compte des dommages psychologiques causés dans le moral de peuple congolais lors des récentes guerres d’invasion, surtout dans la partie EST du pays?.

Si le peuple congolais souffre de la cécité historique, nous autres militant pour le changement profond de ce pays nous n’allons pas nous taire pour autant!

Que la communauté internationale le sache:

Vouloir se débarrasser d’un KABILA devenu encombrant pour eux,  n’est pas un souhait pour eux seulement, mais aussi pour ce peuple longtemps meurtri qui se cherche dans le but de se trouver une alternance de pouvoir garantissant ses propres attentes. Ce dont, jusqu’ici, il n’a pu trouver sa place! C’est d’ailleurs le cadet de leurs soucis à eux tous!

Mais si C’est pour leur ramener ceux qui ont servi par leurs guerres inutiles à endeuiller une partie de la population, vous vous mettez le doigt dans l’oeil!

Changement, oui! Mais pas pour devenir  calife à la place du calife!

Quelle alternance pour la RDC?

En voyant le tableau qui se dessine de toutes ces élites qui prétendent nous promettre l’alternance, on s’interroge sur le pouvoir de Joseph KABILA et si il roule pour quel camp? .

Lorsqu’on analyse le début du pouvoir de KABILA Joseph, son fameux discours en Belgique devant le senat Belge glorifiant soit disant l’oeuvre civilisationnelle de roi des belges Léopold II pour créer un état comme si il n’existait pas avsnt leur arrivée en Afrique!

Ce comportement n’a-t-il pas  trahi la lutte des nationalistes Lumumbistes qui n’ont jamais voulu admettre l’esprit « philanthropique » de roi Léopold II pendant la colonisation, que LUMUMBA n’hésitera pas un instant de rappeler l’histoire lors de son discours du 30 Juin 1960, alors qu’il n’était pas compté parmi du nombre de ceux qui prendront la parole?.

Joseph KABILA devant le sénat Belge prononcera des propos qui inquiètent par son sens du nationalisme:

«L histoire de la République démocratique du Congo, c’est aussi celle des Belges, missionnaires, fonctionnaires et entrepreneurs, qui crurent au rêve du roi Léopold II de bâtir, au centre de l’Afrique, un Etat». «Nous voulons, à cet instant précis, rendre hommage à la mémoire de tous ces pionniers».

Comment comprendre le sens de son combat lorsqu’il n’hésite pas un instant de vanter les mérites de ceux qui ne doivent que répondre de leurs actes et réparer en guise des préjudices causés plutôt que de leur rendre gloire? et cela jeter le discrédit sur un combat noble dans lequel plusieurs ont pu sacrifié de leur vies?

Un petit rappel historique…

Laurent KABILA faisant son entrée triomphale dans la capitale Kinoise en 1996 avec son AFDL, il rencontra aucune résistance! Par contre, il ne tardera pas longtemps pour réaliser que ses « alliés » (Rwando-Ougando-Burundais) n’étaient pas de coeur avec lui pour se détourner d’eux par un soulèvement populaire servant à les chasser tous du territoire Congolais  et les mettre hors état de nuire! Nul n’était son nationalisme, ce grand pays au coeur de l’Afrique n’allait plus exister sur la carte géographique! Tôt ou tard l’histoire le reconnaîtra pour avoir réussi à épargner le pire pour ce pays par une sorte d’opération dénommée « No Paper Zaïre » (de nos jours le pays retourne à son nom initial Congo), on peut aussi dire opération « No paper RDC »( une façon d’effacer le tableau) et que le peuple congolais devienne des « apatrides »! Chose qui ne peut se réaliser pour un pays prophétique comme la République démocratique du Congo. Malheureusement il sera assassiné! 

KABILA FILS, prendra le pouvoir et acceptera tout ce que son Père avait refusé et même rompu de toute alliance avec ses alliés, le fils fera le contraire! 

C’est dans ce tournant décisif de l’histoire politique de ce pays que nous sommes entrain de nous poser des sérieuses questions autour de cette alternance qui ne nous rassure pas le futur et s’interroger sur La manière de faire de Joseph KABILA qui frise une sorte de trahison foulant au pieds le combat de tous ceux qui ont sacrifié de leur vie jusqu’au sacrifice suprême pour qu’il nous facilite le retour périodique de tous les conglomérats d’aventuriers déguisés en des libérateurs qui ne nous libèrent en rien dans le concrét, si ce n’est d’asservir la nation!

Ce qui visiblement, nous commençons à nous poser des questions sur le combat que mène  Joseph KABILA!

KABILA Joseph a-t-il  pu faire le lit des « néocolonialistes » ?

Lui qui n’a eu qu’à être entouré d’eux tous durant ces deux mandats au détriment des nationalistes affranchis, les doutes augmentent davantage quant à sa manière de diriger le pays.

Joseph Kabila ignore-t-il le vrai combat de ce pays? ou alors se dévoile-t-il par sa politique qui semble consolider du « Néocolonialisme » au Congo de LUMUMBA plutôt que de fortifier le nationalisme dans ce pays qui n’a que tant souffert?

Pour un vrai changement dans ce pays à la place d’une alternance qui ne promet plus rien dans le tableau présenté devant le peuple et le public, il est recommandé de tenir compte du passé et surtout des enjeux de l’heure qui risquent de nous fabriquer une sorte de « Somalisation » de ce pays qui a déjà payé le prix le plus lourd de son histoire par des guerres d’invasion qui ont servi à nous prendre une grande partie de la population!  Une sorte d’holocauste rappelant l’extermination des Juifs sous Allemande Nazie.

La RDC étant un pays « victime » d’un complot international par la matérialisation des agressions diverses, à besoin d’une bonne réparation en vue d’un nouveau départ! On a plus droit à l’erreur!  

Le sort réservé au peuple congolais devrait désormais être débattu par ceux qui ont le souci de l’avenir et pour la vraie reconstruction de ce pays que par ceux qui, par leur manière de faire, ont fini par oublier ce peuple!

 

La Rédaction

AMMAFRICA WORLD

 

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!