RDC: Quel malheureux sort réservé au sénateur Bemba malgré le soutien d’Herman Cohen?!

0

QUEL MALHEUREUX SORT  RÉSERVÉ AU SENATEUR BEMBA GOMBO? : RIP A HERMAN COHEN SON PORTE BONHEUR…

Sortie récemment de la CPI, le sénateur Bemba Gombo doit sa sortie à l’intervention rapide d’Herman Cohen! L’homme qui a écrit une lettre pour demander la sortie du sénateur pour répondre à la course électorale dont les autres profils congolais ne rassurent plus!

On ne parle pas de génocide, de massacre ni des « crimes de guerre » ou des « crimes contre l’humanité» dans les pays où nos intérêt sont garantis. Même si le nombre des victimes est très important. Article 14 de la charte de l’impérialisme.

Que les congolais le sachent bien que si BEMBA a été coffré à la CPI, c’était pas pour cause du dossier de la RDC, mais bien sur le dossier avec Patasse au Centre Afrique (RCA) où il a été accusé pour crime de guerres, crimes contre l’humanité et, il a été détenu pendant 10 ans! Mais dans cette affaire, cela frise encore une sorte de « recrutement » politique comme cela fut le cas dans les années 60 où  Joseph Désiré Mobutu trahira Lumumba pour hypothéquer la dite indépendance du 30 Juin 1960! Depuis lors, une série de recrutement politique qui consiste à diviser les élites congolaises pour mieux régner sur eux ne cesse de contrôler la politique exercée par les colonisés! Jusqu’à quand allons nous supporter ce cycle?…

Après avoir remarqué l’inutilité des autres opposants, c’est le tour du sénateur BEMBA qui vient de surprendre l’opinion congolaise par sa sortie de la CPI Après avoir vécu 10 ans en prison pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité!

Rendu « innocent »à la veille des élections présidentielles, c’était si flagrant que le monde a failli tomber de nues! Car, innocenté un criminel de guerre dans une prison comme la CPI? toutes ces accusations et ces temps passés à la CPI pour être à la fin innocenté?. C’est alors qu’on essayera de soigner la conscience par ce dossier sur la « subornation » des témoins! C’est tout de même inquiétant pour quelqu’un qui se reconnait « Innocent » dans une affaire, engager une procédure pour corrompre les témoins! Mais avec l’instrument de l’impérialisme, on ne sait pas trop ce qu’ils mijotent dans leur monde à eux!

Après avoir mûrement réfléchi sur le sort réservé au leader de MLC, j’arrive à cette pensée de me dire que les impérialistes n’ont pas de « bout’choux » dans leur politique lorsqu’il s’agit d’exploiter les « nègres » de service! Ils vous utilisent comme du citron jusqu’à ce qu’ils vont vous vider de votre jus (chance)! Et lorsqu’ils n’ont plus besoin de votre personne, ils vous abandonnent comme un moins que rien! La leçon n’est pas encore retenue par ses nègres? même après 58 ans de la dite indépendance de ce pays?.

Cependant dans toutes les aventures qui se sont passées sur le sol congolais, je veux dire les guerres d’invasions étrangères, agressions ou rebellions (c’est selon), certains bélligerants s’en sortent pas mal et s’offrent même l’opportunité d’avoir des postes « regaliens »! Par là, je veux dire « Ruberwa » qui, lui, son armée de RCD/GOMA ne peut lui offrir de telles opportunités, surtout si l’on considère le dégré de ses crimes commis sur le sol congolais! A-t-il été nominé par la force? l’a-t-on imposé au regime de Kabila? ou bien la nation l’a-t-il choisi pour ses compétences? Franchement, face aux criminels, toutes les compétences tombent pour faire appel à la vraie justice et endurer la rigueur de la loi! Hélas! La RDC ne s’appartient pas réellement! Or, un pays s’élève par la justice! Et non par ses crimes! L’autre là, il s’en est bien tiré! On se le demande…Fermons cette parenthèse…

Après avoir été utilisé pour prendre les armes CONTRE son pays par Museveni (sous influence des anglo-saxons), le sénateur BEMBA GOMBO s’est permis de jouer un rôle qui lui collera dans sa conscience, et qui a permis à salir sa réputation auprès de certaines regions du pays (L’EST et la Province Orientale). Et cela, même si il recrutait les ressortissants de ces contrées pour soutenir son parti, rien à faire! Le malheur commence par là! Le début de sa politique ne lui ouvre pas une porte de l’espoir afin d’avoir du succès sur sa nouvelle carrière, la Politique! Lui qui avait vécu dans le monde de business, faire la politique pour trahir sa nation sans être idéologique, en voilà les conséquences!

Mais soyons réaliste, sa prison à la CPI ne concernait nullement le dossier de la RDC! Ils ont été tous « amnistiés »! Car, tant que les impérialistes tiraient les ficelles dans ce chaos du siècle qui a servi à endeuiller la nation congolaise, les nombres de morts ne comptent plus (voir l’article 14 de la charte de l’impérialisme plus haut), bien que les conséquences demeurent!

Dans sa prison depuis la Haye, le sénateur a vu fondre son parti politique le MLC(Si on peut même appeler cela un parti), ses principaux lieutenants à l’image de Thomas LUHAKA, Yves Kisombe, et autres se sont vendus auprès de la Kabilie! L’homme qui recrute tout pourvu de s’assurer une survie politique par sa fortune accumulée pendant son temps de règne! Certaines femmes diront même de lui : »KABILA ANA FALANGA »(Kabila c’est l’argent qui parle).

Affaibli politiquement, mais il sortira fraichement de sa prison pour s’enrôler rapidement à la présidentielle! Ce qui a surpris un grand nombre de gens parmi nous et qui a suscité une serie des questions! Quant aux ignorants et fanatiques, ils ont même jubilés! Ceci n’était qu’une joie éphémère…

La CPI a été interpellée par un certain « HERMAN COHEN », l’homme qui ne dort plus et qui ne jure que par la fin de la KABILIE, la crédibilité de cette cour internationale est même depuis remise en cause!

Mais que nous veut HERMAN COHEN en RDC?. Cet homme veut faire tomber la Kabilie pour les beaux yeux de peuple Congolais?pour leur venir en aide dans leur misère? Misère que eux mêmes aussi ont causés?. Non! La reponse se trouve evidement dans la charte de l’impérialisme qui demeure d’actualité:

Article 6° :
Tout pouvoir et gouvernement établi par nous est légal, légitime et démocratique. Mais tout autre pouvoir ou gouvernement qui n’émane pas de nous est illégal, illégitime et dictatorial, quelle que soit sa forme et sa légitimité.

Article 7° :
Tout pouvoir qui oppose la moindre résistance à nos injonctions perd par le fait même sa légalité, sa légitimité et sa crédibilité. Il doit disparaître*.

Ainsi Herman Cohen veut faire disparaître à tout prix un pouvoir que le système juge d’illégal et non inféodé à leurs injonctions! Katumbi ne rassure plus, BEMBA doit sortir! Mais ils sont tous utilisés comme des Tintin qui devront jouer un rôle qu’ils ne contrôlent que les tenants dont les aboutissants sont maîtrisés par leurs maîtres! Pauvre eux!

Mais malheureusement pour ses valets de l’impérialisme et la CPI, ils n’ont pas maîtrisé la loi électorale de la RDC par son article 10! Ils seront surpris par la riposte de la république lorsque celle-ci s’appuie sur sa loi électorale! A-t-on même oublié l’autre condition qui stipulait qu’on devrait faire au moins 1 an sur le sol congolais avant l’échéance électorale?. Rien à faire! L’impérialisme ne calcule plus rien lorsqu’il s’agit de pays de tiers monde qui ne se soumettent pas à leurs injonctions (voir la charte).

Ayant compris les manèges, sans tarder, la RDC touche sa loi électorale pour barrer la route à cette « enième » aventure venue par un « nègre » de service qui n’a pas su tiré même la leçon sur son incarcération inutile d’ailleurs pour s’être innocenté par la suite après 10 ans!

Invalidé à la cour constitutionnelle, BEMBA perdra donc sa course! La RDC Riposte contre les manoeuvres de l’impérialisme! A présent que va-t-il se passer?!

Si j’étais donc le sénateur BEMBA, et si sa conscience ne lui accuse pas dans ce jeu de l’impérialisme, il ferait mieux de prendre son courage pour décider de s’engager à une lutte contre l’impérialisme que de vouloir encore une fois combattre la république! BOZOBA LIBOSO MAYELE SIMA!

Quand on a tout perdu, on ne cherche qu’à retrouver tout ce dont on a perdu de plus cher: Sa Dignité, et sa passion!

Notre chairman de MLC risque même de voir son parti se dissoudre! Après tout, on ne peut plus demeurer éternellement dans le jeu de trahison contre sa nation!

Un conseil pour lui, vu son sort actuel, il doit choisir le camp de la raison et de défendre plutôt sa patrie au détriment de tous ceux qui l’ont mouillés partout, à savoir: Les « IMPÉRIALISTES COLONIAUX »!

A l’union Européenne, il est temps de vous mettre à l’évidence que vos colonisés désirent de s’affranchir de votre Joug du néocolonialisme et qu’il serait beaucoup plus raisonnable pour vous que de vouloir désormais considérer l’Afrique comme un partenaire économique « potentiel » que tout le monde profitera, que vouloir à tout prix maintenir ce système du « Paternalisme » auquel vous avez fini par habituer les africains! D’autant plus que cette méthode provoque comme conséquence l’immigration massive des africains en occident! Et les meilleurs remèdes pour résoudre cette problématique serait d’aider le continent à consolider sa démocratie et laisser les peuples d’Afrique de se choisir librement leurs élites! Ce n’est que par ce moyen que vous allez conclure des liens de partenariat économique avec l’Afrique! Les conseils du président de la commission européenne  Jean Claude Junker sont à considérer et prendre en compte lorsqu’il dit vouloir établir un nouveau partenariat « d’égal à égal » avec le continent africain qu’il appelle « cousin »! Mais c’est plutôt un continent-mère car, étant un berceau de l’humanité!

Pour le cas d’Herman COHEN, la RDC va lui échapper cette fois-ci, à coup sûr! Ce jeu ne marchera plus sur le sol de Papa Simon KIMBANGU et de Patrice LUMUMBA!

Pour la RDC, Vigilance oblige! La guerre est aux portes…

La rédaction

AMMAFRICA WORLD

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!