TROP TARD: Tel est le mot à éviter d’écouter un jour dans votre vie!

0

Attention d’écouter un jour ce mot dans votre vie: »Trop Tard »!

Ce dimanche, on aimerait attirer l’attention à nos visiteurs sur un point essentiel de la vie terrestre: La mort physique n’a pas son rendez vous fixe et fixé sur laquelle on pourra s’y préparer! A moins d’être un prophète averti de sa mort et qui prépare sa relève car ces jours sont comptés comme le Christ! Tout le monde n’a pas ce privilège de connaitre le jour de sa mort! Pour cela, soyons vigilant et prenons le temps de suivre le témoignage que nous donne le professeur Zacharie Tane Fomum que nous sélectionnons comme l’un de nos meilleurs prédicateurs, surtout en ce temps de la fin! Votre conseillère spirituelle Mama FEZA (FGD) vous tiendra informer et surtout vous tenir en éveil chaque fois qu’elle se sentira inspirée!FGD.

TROP TARD!

J’entrai dans une chambre individuelle du centre hospitalier universitaire. Une belle jeune fille de près de 25 ans était couchée sur un lit dans une position très détendue. Elle venait de terminer brillamment ses études, et préparait sa thèse de doctorat. Elle paraissait si contente et en si bonne forme que je me demandai pourquoi on m’avait dit qu’elle était gravement malade. Lorsque je lui parlai, elle me dit qu’elle souffrait légèrement du rein.

Nous eûmes un entretien sur ses recherches, et abordâmes le domaine des choses éternelles. Je lui parlai du péché, de sa nature de ses manifestations, de son salaire ; mais aussi de la voie merveilleuse de Dieu de traiter le problème du péché. Elle m’écouta d’un air désintéressé et répondit ensuite : « Vous savez ! Quand j’étais en bonne santé, ma seule ambition dans la vie était de terminer ma thèse et d’obtenir mon doctorat. Je voulais enseigner à l’université. C’est toujours là mon ambition. Le fait que je suis malade et couchée ici ne change rien à cela. Je n’ai jamais été du genre religieux. La religion, c’est pour les vieux. Je suis encore jeune et belle. J’ai un brillant avenir académique qui m’attend. De quoi ai-je encore besoin? Quant au péché, Jésus, et toutes les autres choses concernant l’esprit et I’au-delà, tout cela doit attendre jusqu’à ce que je sois vieille. »

Quand je quittai l’hôpital ce jour-là, je me rendis à une librairie chrétienne où j’achetai un livre intitulé « Jésus est vivant. « J’avais l’intention de lui apporter ce livre le lendemain ; mais ce même soir, je fus appelé à une conférence chrétienne où je passai une semaine. A mon retour, je me dépêchai à I’hôpital avec le livre que j’avais acheté pour cette jeune fille. Lorsque j’entrai dans sa chambre, je fus choqué. Sa santé s’était rapidement détériorée depuis ma dernière visite et, quand j’essayai de lui parler, elle ne pouvait plus me reconnaître. Deux jours après, la radio annonça sa mort. Mon livre ne lui était plus utile. C’était TROP TARD pour qu’elle le lise, TROP TARD pour qu’elle se repente, et pour qu’elle soit sauvée. Elle mourut sans avoir accompli son unique ambition, et pire encore, sans être préparée à rencontrer Dieu. Elle mourut sans avoir obtenu le pardon de ses péchés, sans avoir établi le pont sur le gouffre du péché qui la séparait de Dieu. Elle mourut dans son péché, pour rencontrer le Seigneur Jésus comme Juge, et pour avoir le lac de feu comme sa demeure éternelle.

Cher lecteur, es-tu sauvé? As tu obtenu le pardon de tes péchés? Connais-tu le Seigneur Jésus comme ton Sauveur et Seigneur? Es-tu prêt à mourir? Es-tu prêt à rencontrer Dieu?

Tu pourrais répondre, comme cette jeune fille, que tu as toute la vie devant toi; que tu veux d’abord jouir des plaisirs éphémères du péché et que, lorsque tu seras plus âgé, tu te repentiras. Tout cela semble bon ; mais, es-tu sûr de vivre jusqu’à la vieillesse? Qu’en serait-il si la mort venait plus tôt que tu ne t’y attends? Tous les hommes, de tous les âges, d’un an à cent ans ne meurent-ils pas? Les jeunes sont-ils dispensés de la mort?

Tu peux mourir soit d’une crise cardiaque, soit d’un accident de voiture, soit d’un million d’autres causes. Si tu es honnête, tu reconnaîtras qu’il n’y a aucune garantie que tu vivras jusqu’à l’âge mûr comme tu I’espères. Tu es engagé à acquérir toute la richesse, l’éducation, et le prestige du monde. D’innombrables femmes et hommes t’admirent ; MAIS QU’EN EST-IL DE TON AME? La Bible dit que l’âme qui pèche périra éternellement. Peux-tu supporter la perdition éternelle? As-tu évalué ce que tu perdrais si tu mourais dans ton péché, et si tu étais séparé de Dieu pour tout le temps et pour l’éternité? Cela ne te gêne-t-il pas que si tu continues à mener ta vie comme tu la mènes maintenant, tu es dans la pire des situations dans laquelle un être humain peut se trouver devant Dieu?

Si tu as un cerveau et si tu peux réfléchir, tu devrais agir tout de suite. Cher ami pécheur, le prochain avis de décès à la radio nationale pourrait être le tien. Et ensuite? Un cercueil et une fosse de deux mètres de profondeur, plus le lac de feu comme châtiment éternel! Agis maintenant afin d’être sauvé et en sécurité. Ne retarde pas ta décision d’un seul jour. Demain pourrait être TROP TARD. Tu peux recevoir le Seigneur Jésus maintenant en réagissant comme suit :

ADMETS que tu es un pécheur par nature et par habitude, et que par ton effort personnel, tu es sans espoir. Dis à Dieu que tu as personnellement péché contre Lui en pensées, en paroles et en actes. Dans une prière sincère, confesse-Lui tes péchés l’un après l’autre. N’omets aucun péché dont tu te souviens. Il serait utile que tu fasses une liste de tes péchés sur une feuille que tu brûleras après avoir obtenu le pardon de Dieu. En faisant tout cela, tu dois sincèrement éprouver du regret pour tes péchés, puisqu’ils transpercent le cœur de Dieu. Ensuite, tourne une fois pour toutes le dos à toutes tes mauvaises voies. Si tu volais, ne vole plus; si tu commettais l’adultère ou la fornication, ne le fais plus. Dieu ne te pardonnera pas si tu n’as pas le désir de renoncer radicalement au péché dans tous les aspects de ta vie; mais si tu es sincère, Il te donnera la force de renoncer au péché.

CROIS que Jésus-Christ qui est le Fils de Dieu est l’unique Chemin, l’unique Vérité et l’unique Vie. Jésus a dit :  » Je suis le Chemin; la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par Moi » (Bible : Jean 14 : 6). La Bible dit :  » Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus- Christ homme, qui s’est donné Lui-même en rançon pour tous » (I Timothée 2:5-6). Si tu crois cela, tu rejetteras aussi tout autre système ou philosophie qui prétend qu’un homme puisse être réconcilié avec Dieu en dehors d’une relation personnelle avec Jésus-Christ. Si tu crois en Jésus-Christ, tu voudras Le recevoir. « A tous ceux qui l’ont reçu, à tous ceux qui croient en Son, Elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1:12). MAIS ;

CONSIDERE le prix à payer pour Le suivre. Jésus a dit que tous ceux qui veulent Le suivre doivent renoncer à eux-mêmes. Cette renonciation implique la renonciation aux intérêts égoïstes, qu’ils soient financiers, sociaux, etc. Il veut aussi que Ses disciples prennent leur croix et Le suivent. Es-tu prêt à abandonner chaque jour tes intérêts personnels pour ceux de Christ? Es-tu disposé à souffrir et même à mourir pour Lui si c’est nécessaire? Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée… et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi. «  (Matthieu 10 :34-38)

Jésus n’aura rien à faire avec des gens au cœur divisé. Il exige un engagement total. Il ne recevra que ceux qui sont prêts à Le suivre à n’importe quel prix, et ne pardonnera qu’à ceux-là seuls. Penses-y et considère ce que cela te coûte de Le suivre. Si tu es décidé à Le suivre à tout prix, alors tu as quelque chose à FAIRE :

INVITE Jésus à entrer dans ton coeur et dans ta vie. Il dit :  » Voici Je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte (de son cœur et de sa vie), J’entrerai chez lui, Je souperai avec lui, et lui avec Moi » (Apocalypse 3:20). Ne voudrais-tu pas faire une prière comme la suivante ou une prière personnelle selon l’inspiration du Saint-Esprit?

« Seigneur Jésus, j’ai péché en pensées, en paroles et en actes. Selon Ton juste jugement, je mérite la mort éternelle dans le lac de feu. Toutefois, Tu es mort sur la croix afin que je ne périsse point, mais que j’aie la vie éternelle. Je me repens de mon péché et renonce à toutes mes mauvaises voies et à toutes mes mauvaises habitudes. J’abandonne tout cela, ainsi que tout ce qui m’apportait du gain et du plaisir. Lave-moi dans Ton précieux sang, et reçois-moi comme Ton enfant. Viens dans mon cœur MAINTENANT sois mon Sauveur et mon Seigneur. Remplis-moi MAINTENANT à débordement du Saint-Esprit, et que Son fruit et Ses dons se manifestent dans ma vie dès à présent. Je Te remercie parce que Tu as écouté ma prière et Tu m’as accordé toutes mes demandes. Gloire soit à Ton saint nom ! Amen. »

Si tu as fait cette prière sincèrement, alors Jésus t’a pardonné et a fait de toi, à l’instant même, un enfant de Dieu. Il a effacé tous tes péchés et tu es devant Lui maintenant comme si tu n’avais jamais péché (Hébreux 10:16-17). Tu as la vie éternelle (1 Jean 5 :11-13). Tu es né de nouveau. Tu es une créature entièrement nouvelle et le passé a disparu (Il Corinthiens 5:17). Tu es sauvé (Romains 10 :9-10).

Réjouis-toi dans ta nouvelle position devant Dieu. Remercie-Le pour Son merveilleux amour, pardon, salut, etc. Commence tout de suite à parler aux autres de ta nouvelle vie en Jésus.

Que Dieu te bénisse!

Professeur Zacharias Tanee Fomum.

Commentaire

AMMAFRICA WORLD

 

Share.

Leave A Reply

error: Content is protected !!